World Volunteer Web Home  
Volunteerism worldwide: News, views & resources
  Home   About us   Contact us   Contribute   Search   Sitemap 
 
Les VNU Nationaux contribuent à l’appropriation des nouvelles technologies
05 December 2003

Tchaorou, Benin: A l’occasion de la Journée Internationale des Volontaires tenue le 05 décembre 2003, les populations cibles des localités de Tchaourou, Tanguiéta et Nikki au Bénin ont bénéficié d’une formation -- sensiblisation -- initiation aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) du 08 au 17 décembre 2003.

Cette formation a eu lieu avec l’appui de l’Unité VNU (PNUD Cotonou) et du Programme d’Appui au Secteur des NTIC et exécutée par les VNU Nationaux Spécialistes affectés dans ce programme.

En effet, la promotion des NTIC pour un développement humain durable est l’un des objectifs du gouvernement de la République du Bénin. Ce dernier s’est engagé avec l’aide des partenaires à mettre en place une véritable politique nationale des NTIC par laquelle il pourra saisir les opportunités qu’offrent celles-ci au développement socio-économique. A cet effet, d’importants efforts de sensibilisation et de formation ont été réalisés en direction de toutes les catégories socioprofessionnelles, des autorités politiques et de l’Administration publique dans le cadre de différents projets du PNUD. Cette assistance continue du PNUD est rendue possible avec l’appui de l’Unité VNU qui met à disposition des VNU spécialistes. C’est l’exemple du Programme d’Appui au Secteur des NTIC à travers trois axes : NTIC & décentralisation, NTIC & Renforcement des capacités de l’administration publique et NTIC & création d’emplois et croissance économique lesquels s’exécutent avec l’expertise de trois VNU Nationaux Spécialistes depuis Septembre 2002

Pour l’occasion de la JIV, ces volontaires à l’œuvre avec l’appui de l’unité locale ont organisé un programme spécial de sensibilisation, initiation pratique à l’informatique au profit des populations cibles (élèves, professeurs, élus locaux, femmes leaders) des localités d’intervention du PASNTIC.

Reculer la frontière de l’ignorance

S’il est retenu que les NTIC serviront de levier pour impulser le développement économique et social et faire du Bénin, à l’horizon 2025, une société de l’information, solidaire, épanouie et ouverte, la réalisation de cette vison passe par l’appropriation de ces outils par tous. Or l’informatique, les télécommunications, l’Internet et les possibilités associées demeurent inconnus des grandes masses au Bénin. Pour reculer les frontières de cette ignorance, les séances de formation ont porté sur :

  • la connaissance de l’ordinateu;
  • de l’ordinateur individuel aux réseaux ;
  • Notions d’Intranet et d’Interne ;
  • Système d’exploitation;
  • Logiciel MS Word (écrire une lettre, faire son curriculum vitae, faire un tableau;
  • Logiciel MS Excel (Faire les calculs, présentation d’un budget, présentation des graphiques;
  • Internet (Internet Explorer, Navigation Internet, recherche d’internet sur le Net;
  • Initiation pratique à la messagere
  • Les bénéficiaires

    Au total une vingtaine de personnes ont suivi la formation durant cinq (5) jours à Tchaourou. Ici, la grande partie des bénéficiaires sont des femmes travaillant dans des ONG locales, à l’hôpital, à la Commune et le personnel administratif.

    Ces derniers n’ont jamais touché à l’ordinateur et étaient très impressionnés en témoigne leur disponibilité continue à s’exercer même à des heures tardives malgré les interruptions répétées de l’énergie électrique due au délestage que connaissait la Commune. Les séances de formations ont eu lieu dans la grande salle de la Commune où les VNU ont installé un réseau de 10 postes. Cette infrastructure mobile la même dans les autres localités bénéficiaires.

    La satisfaction des bénéficiaires a été très grande vu les différentes possibilités que leur offrent ces outils. Ils ont estimé très courte la durée de cette formation qu’ils souhaitent continuer au cours de l’année 2004.

    Les étapes de Tanguiéta et de Nikki ont été aussi concluantes. A Nikki, les élus locaux ont eu l’occasion de naviguer sur le net, de visiter les sites web de Communes en ligne. Ils en étaient très impressionnés et ont souhaité disposer d’un site web pour leur localité. Une réponse favorable leur a été donnée puisque dans le cadre de l’appui qu’il accorde à ces communes pauvres, le PASNTIC développe et met en ligne des sites web pour chacune des communes. Ce fût aussi l’occasion de chat sur le net, de lecture de journaux béninois en ligne (auxquels ces populations situées à plus de 700 km de Cotonou n’avaient pas accès).