Tous volontaires pour un jour
04 December 2003

Nouakchott: Comme toutes les années précédentes, le Programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) s’est joint à la Communauté Internationale pour célébrer la Journée Internationale des Volontaires (JIV) le 4 Décembre 2003. Cette occasion a pour but de reconnaître publiquement la contribution des volontaires sur le terrain partout dans le monde à la santé et à l’environnement, reconnus aussi par les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

Cependant, ce 4 décembre, le PVNU a lancé une activité innovante et participative loin des bureaux et des salles de conférence: une journée d’assainissement et de reboisement dans les quartiers défavorisés de Riyad et de Sebkha à Nouakchott, où nos partenaires opérationnels travaillent depuis longtemps dans ces domaines. Cette activité nous interpelle et nous concerne d’autant plus que l’assainissement et le reboisement constituent des problèmes fondamentaux auquel nous sommes tous quotidiennement exposés dans notre ville.

Avec la collaboration de Habitafrica, GRET, FLM, World Vision et Tenmiya, l’activité d’assainissement a eu des effets concrets évidents dans les quatre zones d’intervention choisies : pour toute la journée, 6 camions, plusieurs pick ups, et des charrettes de poubelles ont été collectés. Aussi, afin de renfoncer les coopératives de femmes travaillant dans ce domaine, le PVNU et le PNUD on apporté une donation d’une quantité importante de matériel d’assainissement.

A l’issue de la journée, les 300 arbres prévus (200 donnés par la FAO et 100 par le FLM) ont été plantés grâce à l’engagement volontaire des coopératives de femmes, des animateurs communautaires et du soutien du technicien de la FAO et du jardinier du PNUD. Ces derniers assurent aujourd’hui le suivi du soin des arbres, garantissant la réussite à long terme de l’opération et de la sensibilisation.

La journée à constitué succès non seulement par ces résultats concrets atteints mais aussi par la mobilisation réussie. L’hétérogénéité et le nombre de participants a fait preuve des liens de solidarité et de volontariat trop souvent négligés dans nos pratiques quotidiennes mais indispensables au bon fonctionnement de nos sociétés.

A ce titre, les communautés de Sebkha et de Riyad ont répondu très positivement à l’appel; leur engagement volontaire et actif a été indispensable au déroulement de la journée. La présence volontaire des associations de quartier de El Mina est un pas de plus pour le renforcement des liens solidaires parmi la société civile ainsi que la participation volontaire des musiciens des quartiers, de Diddal Jalaal, de la Troupe de Théâtre Populaire, de SOS Paires Educateurs. A ce titre, une première ébauche de comité de coordination pour renforcer le partenariat et assurer une bonne harmonisation des interventions se met progressivement en place.

Aussi, la contribution en ressources humaines et en matériel du PAM, de l’OMS, du PNUD et de la FAO ainsi que des Peace Corps et VNU a été indispensable à la logistique et la sécurité de la journée.

Finalement, cette activité a permis une rencontre entre les communautés locales et les professionnels du développement pour travailler en équipe dans le but concret commun d’ assainir et de reboiser le voisinage. Pour ceux travaillant devant nos écrans d’ordinateurs, il a s’agit d’une occasion d’humaniser notre travail.

Read the article in English (PDF 11KB)

From: UN Volunteers, Germany



This page can found at: http://www.worldvolunteerweb.org/browse/countries/mauritania/doc/tous-volontaires-pour-un.html