Ramassage des déchets plastiques pendant la JIV au Togo
15 March 2010

La Journée Internationale des Volontaires au Togo s’est tenue à Lomé, mais aussi dans la région Maritime, la région Centrale et la région de Savanes. Rien qu’à Lomé, plus de 125 volontaires se sont engagés pour la protection de l’environnement à quelques jours du sommet de Copenhague. (Programme VNU)La Journée Internationale des Volontaires au Togo s’est tenue à Lomé, mais aussi dans la région Maritime, la région Centrale et la région de Savanes. Rien qu’à Lomé, plus de 125 volontaires se sont engagés pour la protection de l’environnement à quelques jours du sommet de Copenhague. (Programme VNU)Remise des lots aux associations et ONG de volontaires
de la ville de Lomé. (Programme VNU)Remise des lots aux associations et ONG de volontaires de la ville de Lomé. (Programme VNU)
Lomé, Togo: Ils ont été nombreux à se déplacer à Lomé au Togo, afin de montrer l’importance qu’ils accordent au volontariat. Volontaires, représentants du gouvernement et de la Mairie, chef traditionnel, représentants du Programme des Nations Unies pour le développement et des agences de l’ONU, tous unis pour ces valeurs d’engagement et de protection de l’environnement.

Les échanges ont été riches et nombreux entre volontaires qui ont souhaité profiter de la tribune qui leur était offerte pour poser des questions tant sur le volontariat, sur les valeurs à promouvoir que sur l’importance à accorder à la problématique des déchets plastiques. Les volontaires se sont activés au ramassage des sacs de déchets plastiques collectés les 3 et 4 décembre à Tokoin Hôpital et Amoutiévé.

Les échanges ont aussi permis de définir les qualités pour être volontaire. Des volontaires sont venus présenter leur expérience de volontaire national ou international. La présentation faite par l’Association pour la Protection de l’Environnement au Togo sur les méfaits des déchets plastiques pour l’environnement et la santé a également été édifiante.

Les échanges ont permis de mettre en avant qu’il est important de pouvoir commencer à faire le tri. Des dépôts dans la ville existent déjà même si l’Association pour la Protection de l’Environnement n’a pas encore l’électricité à son entrepôt, lui permettant de faire la transformation des déchets récoltés.

Commençons dès à présent à prendre de bonnes habitudes qui permettront de réduire de manière significative le nombre de déchets plastiques déversés dans les rues de Lomé. La Mairie de Lomé et l’Association pour la Protection de l’Environnement ont permis de récupérer les déchets collectés par les volontaires et il est important de maintenir la dynamique engagée.

Continuons à sensibiliser notre entourage et à encourager ces initiatives qui vont dans le sens du développement et de la protection de l’environnement. C’est tous ensemble que nous réussirons à atteindre des résultats significatifs !





This page can found at: http://www.worldvolunteerweb.org/browse/sectors/environment/doc/ramassage-des-dechets-plastiques.html