Communiqué de presse : Les volontaires en ligne récompensés pour leurs contributions « extraordinaires » à la réalisation des OMD
03 December 2010

Bonn, Allemagne: Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) a annoncé aujourd’hui les lauréats du « Prix Volontariat en Ligne 2010 », récompensant les contributions « extraordinaires » des volontaires qui, en travaillant entièrement via Internet, contribuent à la paix et au développement et à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Un jury d’experts en volontariat et coopération au développement a sélectionné les lauréats sur la base de leurs engagement et contributions, des résultats de leur collaboration et de leur impact sur les activités des organisations que les volontaires ont appuyées. Le jury était composé de :

• Mme Addys Then Marte, directrice exécutive d’Alianza ONG, République dominicaine ;
• S.E. Diala Haj Aref, ministre des affaires sociales et du travail de la République arabe syrienne ;
• Mme Geri Lau, chef du service Développement des sociétés nationales de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC) ;
• M. Giorgio Guazzugli-Marini, chef du Programme Jeunesse en action de la Commission européenne ;
• Mme Sue Gardner, directrice exécutive de la Fondation Wikimedia ;
• Mme Yasuko Shimizu, chargée d’opérations senior du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) ;
• des représentants du programme VNU de bureaux de terrain et du siège.

Les lauréats du Prix Volontariat en Ligne 2010 sont :

Abdou Maiga, Hind Salama, Kokou Edoh Adabe

Afin d’aider les petits agriculteurs à améliorer la production et la transformation de l’ananas, Ingénieurs Sans Frontières-Cameroun (ISF) a réuni l’expertise d’un ingénieur en agriculture et génie rural malien, spécialiste en vulgarisation agricole, d’un consultant en environnement marocain ayant un doctorat dans le domaine et d’un agroéconomiste togolais, chercheur à l’International Institute of Tropical Agriculture - Bénin. En quatre semaines, l’équipe a rédigé un manuel complet qui sera disponible gratuitement pour les petits agriculteurs dans le monde entier.

Akanksha Gulia, Priyanka Ohri, Ritika Verma, Samarpita Mukherjee, Tarun Chawla

Une équipe de cinq volontaires en ligne, menée par Ritika Verma, une journaliste spécialiste en mass-média, a donné naissance à l’édition indienne du Youth-Leader Magazine. Hébergé par l’association allemande Positive Nett-Works e.V., le magazine informe sur des initiatives exemplaires créatrices de changement, et sur les solutions et outils pour traiter les problèmes de développement. Ce faisant, il inspire et donne la capacité aux jeunes Indiens de mener à bien leurs propres initiatives pour résoudre les problèmes locaux.

Anup Tiwari, Bibiana Restrepo, Edith Marie Garingalao, Halima Tahirkheli, Kylie Dirks, Paula Montoya, Pierre Talla, Radha Taralekar, Vy Nguyen

La plupart des habitants du village rural de Kitega en Ouganda n’ont pas accès aux soins de santé. Par conséquent, le Kitega Community Centre (KCC) et les anciens du village ont convenu qu’il était nécessaire d’instaurer un service de santé à faibles coûts et un système d’assurance-maladie. Mettant en commun leurs expertises variées dans le domaine médical, une équipe de neuf volontaires en ligne, composée d’un médecin indien, d’un ingénieur colombien en biomédecine, d’un étudiant camerounais en Master d’Administration des services de santé, d’un professionnel philippin en technologie médicale et d’un infirmière américaine, a permis à KCC de transformer ses plans en actions.

Dan Frankowski

Dan Frankowski, volontaire en ligne pour Maventy Health International, a dirigé le développement du premier outil au monde, mobile et accessible en ligne, permettant de contrôler et d’évaluer la croissance et la malnutrition infantiles selon les normes de l’OMS. L’organisation utilise déjà cet outil dans les zones rurales du Nord de Madagascar, où elle travaille à baisser la mortalité infantile précoce.

Dante Jiang, Qiuming Liao, Xinxin Sun, Zijian Zhang

En l’espace de 3 mois, une équipe de quatre volontaires en ligne a traduit en chinois plus de 150 documents du site de partenariat ONU-entreprises www.business.un.org. Ce site, développé pour l’ONU par l’ONG basée à Hong-Kong Global Hand, met en contact des organisations de l’ONU ayant des besoins avec des entreprises du secteur privé ayant des ressources et des capacités afin de répondre aux défis mondiaux. Le lancement de la version chinoise avec les autres langues officielles des Nations Unies au Global Compact Leaders' Summit de 2010 à New York a été une étape clé pour la portée mondiale du site.

Edwin Cuenco

Le volontaire en ligne Edwin Cuenco enseigne les arts graphiques à l’Arkansas Tech University tout en fournissant bénévolement des services de conception graphique à diverses ONG. L’Association Against Women Export (AAWE) est l’une des associations qui bénéficient des compétences graphiques primées d’Edwin. Les matériels de promotion qu’il a développés ont renforcé les capacités d’AAWE à plaider contre la traite des êtres humains et ont permis de collecter des fonds pour ses projets d’autonomisation des femmes dans la province d’Edo, au Nigéria.

Joanna Borg

Dans le cadre du Programme marin du patrimoine mondial, Joanna Borg a développé une base de données d’images des sites du patrimoine mondial situés dans des zones marines. La base de données d’images permettra à l’UNESCO d’améliorer la visibilité des sites marins du patrimoine mondial et de sensibiliser à la nécessité de préserver ces sites -- de valeur universelle exceptionnelle -- pour les générations futures.

Maria Zandt

Maria Zandt a coordonné l’appui apporté par une équipe de volontaires en ligne au Wakitaka Youth Development Group (WYDG) par le biais de Nabuur, un réseau de « voisins » à travers le monde. WYDG a été créé par des jeunes du village de Wakitaka en Ouganda, déterminés, tant pour eux-mêmes que pour leur communauté, à apporter de nouvelles perspectives et à améliorer les conditions de vie. En partageant leur savoir-faire et leurs idées, et en mettant WYDG en relation avec des donateurs, les volontaires ont aidé les jeunes à s’occuper des problèmes de santé et à mettre en œuvre des activités génératrices de revenus, comme l’élevage de chèvres, le maraîchage, la fabrication de bougies ou la couture.

Nan Zhang, Sumit Singh

Young People We Care (YPWC), une ONG dirigée par des jeunes au Ghana, a mobilisé deux experts en informatique pour développer un portail en ligne destiné à faciliter l’accès des jeunes aux informations sur les possibilités de développement personnel. Les volontaires en ligne ont continué à apporter leur soutien au site Web après son lancement, et y ont ajouté de nouvelles fonctionnalités, publié de nouvelles offres et en ont fait la promotion auprès des sites de réseaux sociaux. Le site Web reçoit actuellement 500 visiteurs par jour ainsi qu’un retour positif de la part des utilisateurs.

Rui Oliveira

Rui Oliveira, un retraité jouissant de plus de 40 ans d’expérience dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC), a développé un site d’informations pour l’ONG Volunteer Partnerships for West Africa (VPWA), basée au Ghana. Ce portail, qui fournit des informations sur et pour les ONG en Afrique, a déjà atteint 2 000 abonnés et une moyenne de 15 000 visiteurs par mois.

Félicitant les lauréats, Flavia Pansieri, Coordonnatrice exécutive du programme VNU, a souligné leur rôle important dans la réalisation des OMD. « Nous pouvons atteindre les objectifs, mais seulement si nous complétons l’action essentielle des gouvernements par l’engagement volontaire de millions de personnes », a-t-elle déclaré.

Chaque année, plus de 9 000 volontaires en ligne contribuent au travail des organisations de développement via le service Volontariat en Ligne du programme VNU, qui est entré dans sa dixième année. De nombreux gouvernements, agences des Nations Unies et organisations non gouvernementales reconnaissent d’ors et déjà la valeur du volontariat en ligne.

David Clemy, directeur des relations publiques du Centre communautaire de Kitega a témoigné : « Les volontaires en ligne nous ont apporté le savoir et les outils techniques dont nous aurons besoin pour mettre en place une coopérative de santé à Kitega. »

Kilie Dirks, volontaire en ligne pour le Centre communautaire de Kitega : « Je pense que cette expérience m’a montré combien il y a de possibilités de s’engager et de manières différentes de le faire. Il était réellement impressionnant de voir que des personnes des quatre coins du monde peuvent se réunir autour d’un projet pour le bénéfice d’une communauté éloignée et travailler ensemble avec succès. J’en ai appris comment utiliser la technologie et les ressources dont nous disposons actuellement pour collaborer avec une équipe internationale de professionnels afin de mener à bien un projet. »

Les expériences des lauréats sont disponibles sur le site Web du service Volontariat en Ligne du programme VNU : www.onlinevolunteering.org.

Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est l’organisation de l’ONU qui promeut le volontariat afin de soutenir la paix et le développement de par le monde. Le volontariat peut transformer le rythme et la nature du développement et il profite à la fois à l’ensemble de la société et à la personne qui se porte volontaire. Le programme VNU contribue à la paix et au développement en prônant le volontariat mondialement, en encourageant ses partenaires à intégrer le volontariat dans la programmation du développement et en mobilisant des volontaires.

La Journée internationale des volontaires pour le développement économique et social (Journée internationale des Volontaires) a été adoptée par l’Assemblée Générale des Nations Unies par la résolution A/RES/40/212 du 17 décembre 1985. Depuis lors, les gouvernements, le système des Nations Unies et les organisations de la société civile se sont associés avec succès aux volontaires du monde entier pour célébrer cette Journée le 5 décembre. Pour plus d’informations, visitez le site www.worldvolunteerweb.org.

Pour plus d’information, contactez :

Amina Said, Unité de Communication, Email : amina.said@unvolunteers.org
Elise Bouvet, service Volontariat en Ligne, Email : elise.bouvet@unvolunteers.org

Télécharger le communiqué de presse [pdf]





This page can found at: http://www.worldvolunteerweb.org/browse/sectors/online-volunteering/doc/communique-de-presse.html