World Volunteer Web Home  
Volunteerism worldwide: News, views & resources
  Home   About us   Contact us   Contribute   Search   Sitemap 
 
En effet l’Année internationale des Volontaires n’était que le début
29 November 2005

Message d’Ad de Raad,
Coordonnateur exécutif,
programme des Volontaires des Nations Unies à l’occasion de la
Journée internationale des Volontaires, le 5 décembre 2005

Il y a quatre ans l’Année internationale des Volontaires (AIV) 2001 s’achevait. L’Année elle-même finissait sur une note optimiste, alors que les quatre piliers de l’AIV – une meilleure reconnaissance, promotion, facilitation et mise en réseau – créaient un élan qui élevait le profil du volontariat et des volontaires à un niveau jamais vu avant.

Longtemps après, l’élan de l’AIV continue. Le calendrier du volontariat est visible dans le monde entier, en partie grâce aux Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et l’accent qu’ils mettent sur l’implication d’acteurs dans l’éradication de la pauvreté extrême. Un nombre sans précédent de gouvernements encouragent le développement d’un environnement au sein duquel le volontariat peut connaître un essor. En effet, de nombreux pays profitent actuellement des avantages que l’on peut tirer quand des individus sont pourvus des moyens nécessaires pour entreprendre une action volontaire dans leurs propres communautés.  

Depuis l’AIV, nous assistons à une croissance importante des structures et politiques conçues pour renforcer le volontariat. Certains gouvernements ont adopté une législation pour soutenir l’activité volontaire, et aujourd’hui la valeur économique de l’action volontaire est mieux appréciée et les initiatives pour mesurer les contributions volontaires augmentent. La création du World Volunteer Web en 2002 joue un rôle significatif dans la promotion du partage mondial des informations et de la connaissance d’une gamme d’aspects liés au volontariat.

Cependant, malgré les importants progrès en cours, il reste beaucoup à faire en termes de reconnaissance et maîtrise du plein potentiel du volontariat pour le développement. De fait des événements comme la Journée internationale du volontariat aident à souligner l’impact des volontaires sur chaque région. Les Nations Unies, les gouvernements, la société  civile, les médias et les citoyens ordinaires utilisent le 5 décembre pour améliorer la sensibilisation au volontariat en tant que ressource pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement. Ceci aide à briser les barrières qui confinent le volontariat à un acte charitable effectué par des personnes vivant dans le Nord.

Cette réflexion sur la JIV n’est pas une coïncidence. Les récentes séries de catastrophes naturelles en Amérique centrale, au Pakistan et aux États-Unis ont mis les volontaires sous les projecteurs, et ont nettement montré qu’ils sont souvent la première réponse  après des catastrophes. Et plus récemment lors du Sommet mondial, les leaders et les décideurs mondiaux ont réaffirmé que sans une pleine participation de tous les Objectifs ne seront pas atteints.

Pour certains, la JIV peut être perçue comme le point culminant des efforts pour faire campagne pour une meilleure reconnaissance, promotion, facilitation et mise en réseau du volontariat. Mais pour de nombreux autres, il n’y a pas de place pour davantage de progrès. En effet l’Année n’était que le début : il reste encore beaucoup à faire. Aider des citoyens ordinaires à s’engager dans des activités volontaires pour atteindre les Objectifs de développement du millénaire n’est qu’une des tâches du calendrier mondial du volontariat.