Lancement du programme de volontariat national au Niger
05 December 2006

Niamey: Au Niger, le Chef du gouvernement M. Hama Amadou a lancé le programme de volontariat national du pays au moment où des millions de citoyens célèbrent les contributions de volontaires pour le progrès des sociétés et du développement. « Le programme VNU a reçu l'appui politique nigérien le plus élevé pour le lancement de son premier programme national de volontariat, aux côtés du Programme des Nations Unies pour le développement», souligne Ruby Sandhu-Rojon qui dirige les programmes pour l’Afrique au siège du programme VNU à Bonn.

Près de 1 500 participants s’étaient rassemblés pour l’occasion au Palais des Congrès de la capitale Niamey. La moitié du gouvernement était présent ainsi que des ambassadeurs et des représentants du système des Nations Unies. Le gouvernement du Niger contribue la somme de 300 000 dollars américains à cette nouvelle initiative qui reçoit, entre autres, l’appui financier du PNUD pour la somme de 600 000 dollars. Les responsables du programme VNU se réuniront la semaine prochaine pour statuer sur l’accord d‘une subvention du Fonds bénévole spécial (SVF). Le Fonds SVF soutient les activités pilotes novatrices qui démontrent la valeur ajoutée créée par le volontariat.

Au Niger, l’action volontaire est expressément encouragée à travers le lancement du programme de volontariat national, instrument qui servira à intégrer le volontariat dans la programmation du développement et dans la liste des activités contribuant à la poursuite des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Le volontariat est un composant indispensable à un gouvernement efficace. Dans les pays en voie de développement comme le Niger, le programme VNU soutient les initiatives relatives à un gouvernement démocratique dans des domaines tels que la décentralisation et le gouvernement local, les élections, la justice et les droits de l’homme, la réforme de l’administration publique et les mesures anti-corruption. Ces efforts ont contribué à améliorer la capacité des institutions publiques à fournir des services indispensables. Ils ont aussi aidé les groupes défavorisés à mieux identifier et articuler leurs besoins, à mettre en oeuvre les initiatives de développement et à les contrôler.

Le nouveau programme de volontariat national au Niger encouragera l’action volontaire afin d’aider à améliorer les conditions de vie des pauvres en leur fournissant des infrastructures sociales, des services sociaux minimum, des services dans les domaines de l’éducation et de la formation, et en améliorant l’intégration sociale et les mécanismes jouant un rôle de filet de sécurité.





This page can found at: http://www.worldvolunteerweb.org/browse/volunteering-issues/volunteering-policy/doc/lancement-du-programme-de-1.html