Nations Unies
A/RES/52/17
United Nations Emblem
Assemblée générale
Distr.: General
15 janvier 1998

 

RESOLUTION ADOPTÉE PAR L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

[sans renvoi a une grande commission (A/52/L.22 et Add.1)]

52/17. Année Internationale des Volontaires, 2001

L'Assemblée générale,

        Prenant note avec satisfaction de la recommandation du Conseil économique et social qui figure dans sa résolution 1997/44, en date du 22 juillet 1997,

        Décide, comme il est notamment demandé dans la dite résolution, de proclamer l'année 2001 Année Internationale des Volontaires.

50e séance plénière
20 novembre 1997

 

98-76040

Cinquante-deuxième session
Point 12 de 1'ordre du jour

 

RAPPORT DU CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL

Afrique du Sud, Allemagne, Andorre, Argentine, Arménie, Australie, Autriche, Bangladesh, Bélarus, Belgique, Bénin, Bhoutan, Bolivie, Bulgarie, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Canada, Cap-Vert, Chypre, Colombie, Congo, Costa Rica, Côte d'Ivoire, Croatie, Cuba, Danemark, Djibouti, El Salvador, Équateur, Espagne, Etats-Unis d'Amérique, Éthiopie, Fidji, Finlande, France, Gabon, Géorgie, Ghana, Grèce, Guinée, Guinée-Bissau, Guyana, Honduras, Hongrie, Îles Marshall, Îles Salomon, Indonésie, Iran (République islamique d'), Irlande, Israël, Italie, Jamaïque, Japon, Jordanie, Kazakhstan, Kirghizistan, Lésotho, Luxembourg, Madagascar, Malaisie, Malawi, Maldives, Malte, Maroc, Maurice, Mexique, Micronésie (Etats fédérés de), Monaco, Mongolie, Mozambique, Myanmar, Namibie, Nicaragua, Nouvelle-Zélande, Pakistan, Panama, Pays-Bas, Pérou, Philippines, Portugal, République de Corée, République de Moldova, République démocratique populaire lao, République tchèque, République-Unie de Tanzanie, Roumanie, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, Saint-Marin, Samoa, Sénégal, Sierra Leone, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suriname, Swaziland, Tchad, Thaïlande, Trinité-et-Tobago, Tunisie, Turkménistan, Ukraine, Yémen, Zambie et Zimbabwe: projet de résolution

Année internationale des Volontaires, 2001

Additif

Ajouter à la liste des auteurs du projet de résolution les pays suivants:

Barbade, Brésil, Brunéi Darussalam, Érythrée, ex-République yougoslave de Macédoine, Libéria, Mali, Népal, Norvège, Paraguay, République centrafricaine, République démocratique du Congo, République dominicaine, Sri Lanka, Tadjikistan et Uruguay.

- - - - -

97-33203 (F) 211197 211197

Cinquante-deuxième session
Point 12 de l’ordre du jour

RAPPORT DUCONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL

Projet de résolution recommandé par le Conseil économique et social

Année internationale des Volontaires. 2001

 

L'Assemblée générale,

        Rappelant ses résolutions 2659 (XXV) du 7 décembre 1970, 31/131 du 16 décembre 1976, 31/166 du 21 décembre 1976, 40/212 du 17 décembre 1385 et 49/139 B du 20 décembre 1994, et ayant à l’esprit la décision 96/32 du Conseil d’administration du Programme des Nations Unies pour le développement/Fonds des Nations Unies pour la population, dans laquelle le Conseil prenait acte de l'ampleur de la contribution des volontaires dans le monde entier et appuyait les efforts des Volontaires des Nations Unies tendant à promouvoir plus avant le volontariat,

        Tenant compte de sa décision 35/424 du 5 décembre 1980 et de la résolution 1980/67 du Conseil économique et social en date du 25 juillet 1980 relatives aux principes directeurs concernant les années internationales et les anniversaires,

        Notant l'importante contribution des volontaires, dans leur propre pays, à l'amélioration du bien-être de leurs concitoyens et à la réalisation des aspirations de ceux-ci à des conditions économiques et sociales meilleures, le fait que leurs activités sont financées dans une large mesure par la société civile, y compris le secteur privé, et les principales réalisations des volontaires qui ont pour mission, a l’échelle internationale, d'atteindre les objectifs de développement des états membres,

        Notant l'aide que les Volontaires des Nations Unies apportent en particulier aux organismes et aux opérations des Nations Unies, dans les domaines du développement social et économique, de l’aide humanitaire et de la promotion de la paix, de la démocratie et du respect des droits de l'homme, avant tout pour aider à établir un lien étroit entre ces efforts et les populations bénéficiaires,

        Notant également qu’il importe que de nouveaux acteurs, notamment des particuliers et des organizations de la société civile, prennent l'initiative au niveau local, national et international, en partenariat avec les gouvernements, comme cela est souligné dans la déclaration de Copenhague sur le développement social et le programme d’action du sommet mondial pour le développement social,(1)

        Ayant à l’esprit la conclusion de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes, selon laquelle l’éducation des femmes devrait être un processus continu tout au long de la vie, qui englobe le volontariat,(2) et notant que beaucoup d’activités de volontariat sont réalisées par des femmes et que ce travail utile sur le plan social devrait être reconnu et soutenu comme il convient,

        Convaincue que le volontariat est plus nécessaire que jamais, étant donné l'impact négatif sur les couches les plus vulnérables de la société de problèmes mondiaux tels que la dégradation de l'environnement, l'abus des drogues et le Virus de l'Immunodéficience Humaine/Syndrome d'Immunodéficience Acquise, et la tendance de la société civile, en partenariat avec les pouvoirs publics et le secteur privé, à assumer des responsabilités toujours plus importantes dans le processus de développement,

        Convaincue également que la proclamation d'une année aux fins de mieux faire connaître, faciliter, coordonner et promouvoir le volontariat, l'accent étant mis sur l’activité à l’échelon local, pourrait grandement contribuer à mieux faire prendre conscience des réalisations et du potentiel supplémentaire du volontariat, à encourager un nombre beaucoup plus grand d’individus à offrir leurs services et à dégager des ressources permettant d’accroître l’efficacité dans ce domaine,

        Notant avec satisfaction que le projet de proclamation de l'année a bénéficié d'un appui général au sein de la société civile,

        1.        Proclame l'année 2001 Année internationale des volontaires;

        2.        Invite les gouvernements, les organismes des Nations Unies, les organizations intergouvernementales, les organizations de volontaires, les Organisations Non Gouvernementales et les organizations communautaires à collaborer en vue de définir les moyens de mieux faire connaître, faciliter, coordonner et promouvoir le volontariat, dans le cadre des préparatifs et de la célébration de l'Année;

        3.        Désigne le Programme des Volontaires des Nations Unies, sans préjudice des priorités actuelles, comme centre de coordination des préparatifs, de la célébration et du suivi de l'Année en étroite collaboration avec les autres organizations du système des Nations Unies, et encourage les Volontaires des Nations Unies à poursuivre le processus d’étroite collaboration et de partenariat avec les gouvernements, les organizations internationales et nationales de volontaires et les Organisations Non Gouvernementales, en particulier dans le cadre des préparatifs et de la célébration de l'Année;

        4.        Invite les organes directeurs et les organizations compétentes du système des Nations Unies à envisager, compte tenu de leurs domaines d’activité ainsi que des principes et des objectifs de l'Année, de faire des efforts particuliers par le biais de programmes en cours et nouveaux durant la période 1998-2001 et à assurer le suivi de l'Année au profit de tous les pays et de tous les peuples;

        5.        Exhorte les États Membres et tous les autres participants à la célébration de l'Année à faire de l'an 2001 un événement exceptionnel qui sera utile aux peuples du monde dans leur quête pour une vie meilleure, sur la base d'un engagement librement consenti de particuliers et de groupes disposés à donner de leur temps et à partager leurs ressources et leurs connaissances dans l’intérêt des plus démunis;

        6.         Demande qu'une campagne de promotion et d'information concertée soit menée en faveur de l'Année aux niveaux national, régional et international, avec une forte participation des médias;

        7.        Prie le Secrétaire général de prendre des mesures spécifiques, dans la limite des ressources existantes et avec l'aide de contributions volontaires et en mobilisant tous les moyens de communication à sa disposition, en particulier dans le cadre du mandat du département de l'information du secrétariat, pour donner une large publicité aux préparatifs et à la célébration de l'Année et diffuser des informations sur ce sujet.

1 Rapport du Sommet Mondial sur le Développement Social, Copenhague, 6-12 Mars 1995 (publication des Nations Unies, No. E.96.IV.8), chap I, résolution 1.
2 Rapport de la Quatrième Conférence sur les Femmes, Pékin, 4-15 Septembre 1995 (publication des Nations Unies, No. E.96.IV.13), chap. I, résolution 1, annexe II, para. 73.

97-32093 (F) 171197 171197